opacité

En route pour un Élisagate ?  [épisode 2]

Les bans directement publiés dans la presse régionale aurait dû nous mettre la poussière à l’oreille. Mais je n’avais pas, chère Élisa, d’a-priori sur cette nouvelle love-story. Et contrairement à la chanson de l’ami Gainsbourg, je n’avais pas l’intention chère « Élisa », d’aller jusqu’à « chercher les poux ». Oui mais voilà, chère Élisa, notre édile à l’idylle dispendieuse. Et secrète.