[Communiqué] Déchéance de nationalité : des militants socialistes saisissent la Haute Autorité Éthique du PS à l’encontre de Manuel Valls

[Communiqué] Déchéance de nationalité : des militants socialistes saisissent la Haute Autorité Éthique du PS à l'encontre de Manuel Valls

Le mercredi 23 décembre, Manuel Valls, Premier Ministre, au nom du gouvernement, a annoncé à l’issue du conseil des ministres le maintien à la demande du Président de la République dans le projet de loi de révision constitutionnelle de l’extension de la déchéance de nationalité aux Français binationaux nés Français. Cette annonce, en contradiction avec les engagements historique du Parti Socialiste, constant sur ce sujet, a déclenché une réaction forte et légitime au sein du Parti et bien au-delà dans toute la Gauche.

Au-delà de la polémique déjà engagée, le dimanche 27 décembre 2015 dans Le Journal du Dimanche, puis le lundi 28 décembre 2015 sur les réseaux sociaux, Manuel Valls a défendu des positions et tenu des propos en parfaite contradiction avec la déclaration de principes du Parti Socialiste ; il indiquait notamment : «Une partie de la gauche s’égare au nom de grandes valeurs en oubliant le contexte, notre état de guerre, et le discours du Président devant le Congrès. La détermination est totale, nous irons jusqu’au bout, et que chacun à gauche en soit bien convaincu. »

Membres des Instances Nationales, mais aussi et surtout en tant que miltants, nous considérons que ces propos et ces actes contreviennent plusieurs articles (12, 16, 18 et 21) de la Déclaration de Principes du Part Socialiste (http://www.parti-socialiste.fr/la-declaration-de-principes).
D’autre part, le préambule de la déclaration de principes en précise la portée : «Nous militantes et militants du Parti socialiste affirmons notre pleine adhésion aux valeurs qui sont exprimées dans notre Déclaration de Principes. Ce sont les valeurs d’égalité, de liberté, de solidarité, de laïcité, de justice et de paix qui sont le fondement du socialisme démocratique. »

C’est pourquoi, nous avons jugé que Manuel Valls par ses propos réitérés sur le fond et sur la forme s’était mis hors des principes mêmes du Parti Socialiste, et il nous a semblé de la plus urgente nécessité de saisir sa Haute Autorité Éthique, qui a accusé réception de notre courrier.

Le Déclaration de Principes étant, à travers ces mots et ces actes remis en cause, il nous apparaît urgent et prioritaire que cette Haute Autorité Éthique puisse affirmer qu’ils ne sont ni prononcés ni mis en œuvre au nom des socialistes membres de ce Parti.

Un site internet a été mise en ligne pour recueillir les signatures et soutiens de toutes celles et tous ceux qui partagent notre démarche : http://pas-au-nom-des-socialistes.fr/

contacts presse :

adresse électronique : [email protected]
twitter : @PasAuNomduPS
Mathieu Pouydesseau, Membre du Conseil National du PS, Fédération des Français de l’Étranger –
Gérald Elbaze, Membre du Conseil National du PS, Bureau Fédéral / Conseil Fédéral Gironde –
Frédéric Faravel, Membre du bureau du Bureau National des Adhésions du PS, Bureau Fédéral / Conseil Fédéral Val-d’Oise –
Arnaud Delcasse, Vice-Président de la Commission Nationale des Conflits du PS, Bureau Fédéral / Conseil Fédéral Alpes-Maritimes, Secrétaire de Section d’Antibes –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *