CN PS 15/11/14: s’engouffrer dans la brèche pour éviter le naufrage


Notice: compact(): Undefined variable: post_id in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: order in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: meta_key in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: featured in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: attachment in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: scan in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: scan_raw in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: callback in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: default in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: split_content in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: size in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: srcset_sizes in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: link in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: link_class in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: image_class in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: width in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: height in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: before in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: after in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: min_width in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: min_height in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: caption in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: meta_key_save in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: thumbnail_id_save in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: cache in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: format in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: echo in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: custom_key in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: default_size in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: the_post_thumbnail in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: image_scan in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: default_image in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: order_of_image in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297

Notice: compact(): Undefined variable: link_to_post in /var/www/wp-content/themes/envince-pro/library/ext/get-the-image.php on line 297
CN PS 15/11/14: s'engouffrer dans la brèche pour éviter le naufrage

[divider]

« S’engouffrer dans la brèche pour éviter le naufrage » …
Voici, résumé en une phrase, l’intuition que nous sommes nombreux à porter en sortant de ce Conseil National.
Ce dont il s’agit ce n’est pas d’empêcher le naufrage du PS. Ce n’est ni la question, ni en soit un objectif.
Ce dont il s’agit c’est d’empêcher désormais le naufrage de la gauche, voire le naufrage démocratique.

Résumé partiel et subjectif de ce Conseil National.

10384050_10153374150478957_2092125352765397746_nCe Conseil National est marqué par une victoire: il y aura un Congrès dès le mois de Juin 2015 et voici pourquoi c’est important, même si cette victoire est toute relative, et totalement symbolique au regard des urgences sociales. Mais c’est aujourd’hui un véritable et réel levier que les militants socialistes sont en capacité d’offrir au peuple de gauche: «celui de réorienter le quinquennat résolument à gauche, parce qu’il y a clairement un problème avec ce gouvernement et cette orientation politique» (Emmanuel Maurel)
Comment ? Par un congrès qui viendra créer un rapport de force clair, visant à permettre aux militants socialistes de dire que «cette politique n’est pas menée en leur nom» (Emmanuel Maurel). Et permettre par ce rapport de force au mieux une ré-orientation du quinquennat, au pire une cohabitation à gauche.

Et cela,  seul le Parti Socialiste peut le faire. Et par exigence éthique, il doit le faire.

Parce que nous savons l’incapacité du binôme Hollande / Valls à entendre les autres forces de gauche. Preuve en est, «la base politique de ce gouvernement se rétrécit. Il ne représente plus toute la gauche. Il ne représente même plus tout le PS» (Laurent Baumel). C’est donc au PS de faire entendre son exigence.

C’est pourquoi « ce n’est pas un congrès à haut-risque, mais à fort enjeu »  (Emmanuel Maurel)

Confronter les orientations politiques. Vraiment.

Avant tout, il faut combattre l’affirmation selon laquelle la politique menée par Manuel Valls et assumée par François Hollande serait menée avec la bénédiction du Parti Socialiste et celle des militants socialistes. Voire même avec celle de parlementaires socialistes. «Ce n’est pas parce que nous sommes tenus par une discipline républicaine issue des institutions de la Veme République qu’une position politique qui faisait 6% serait devenue subitement majoritaire » (Laurent Baumel)

Ensuite, «nous voudrions avoir des contradicteurs, qu’ils s’assument, et pour cela qu’ils viennent présenter devant les militants leurs orientations politiques» (Guillaume Balas) car une fois de plus, les amis de Manuel Valls brillaient par leurs absences lors de ce Conseil National.

Les prophéties auto-réalisatrices «d’un risque d’éclatement du PS»  (J-C Cambadelis) sont comme souvent une injonction à l’immobilisme. Or «nous sommes prêts à des confrontations claires, franches et néanmoins fraternelles»  (Emmanuel Maurel). Et nous sommes parfaitement capable d’être «sérieux, sereins et maitrisés» (Emmanuel Maurel), même si «cet esprit de sérieux doit être vrai pour tout le monde, y compris au sein de l’exécutif, y compris pour les collaborateurs de l’exécutif… » (Emmanuel Maurel)

Et «faire que la ligne « Valls » qui pesait 6% aux primaires, fasse 6% au congrès» (Gérard Filoche). Et montrer désormais que «le mot socialisme est bien un mot du 21eme siècle.» (Gérard Filoche). N’en déplaise à quelques uns.

Redonner la parole aux militants:

«Les militants qui s’impliquent, le font aussi parce qu’ils espèrent voir leurs valeurs défendues, voire même pouvoir mettre eux-mêmes ces valeurs en oeuvres en exerçant des responsabilités. Aussi ce sont eux qui payent le prix fort des déroutes électorales. Ils ont donc le droit de dire ce qu’est pour eux qu’être socialistes, ce qu’est pour eux une politique socialiste » (Laurent Baumel)
«C’est aux militants de fixer les conditions de la réussite de cette fin de quinquennat» (Karine Berger)

La confrontation entre le dire et le faire

Rien ne se fera sans «sortir de la distortion terrible entre ce que nous écrivons et ce que nous faisons»  (Emmanuel Maurel)

L’occasion d’une petite piqûre de rappel sur le non-cumul des mandats, de «tous ces élu-e-s qui ont signé avant les législatives de 2012 une lettre à Martine Aubry pour dire qu’ils démissionneraient de l’un de leurs mandats. 300 lettres signées…» (Yann Galut). Ces «élus qui ne militent plus, qui ne militent que quand ils sont eux-mêmes candidats» (Antonio Redero – 33)

«Le jour même où le parti faisait les auditions pour les Etats Généraux sur l’optimisation fiscale, nos amendements étaient repoussés par les nôtres à l’Assemblée Nationale » (Karine Berger) rejoignant en cela l’alerte sur la Taxe Tobin, car «ceux qui se battent au niveau européen pour faire adopter la taxe la plus faible, c’est le gouvernement français» (Guillaume Balas) à l’exact opposé des positions socialistes.

Obtenir une clarification et montrer les alternatives politiques qui rassemblent la gauche.

Elles existent dès aujourd’hui. À commencer par celles portées par Maintenant la Gauche. Et parce que «pour Maintenant la Gauche, le rassemblement est une impérieuse nécessité» (Emmanuel Maurel) cela passe aussi par la mise en oeuvre concrète de ces alternatives dans un dialogue avec toute la gauche. À l’opposé de la politique du gouvernement, qui «a contribué à fracturer la gauche» (Emmanuel Maurel)

À l’opposé de la thèse qui veut qu’ «il n’y a pas d’alternatives politiques constituées en dehors du PS» (Cambadélis) . Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Tout d’abord parce qu’il en existe DANS le PS, et notamment celle initiée par Maintenant la Gauche depuis 2 ans, mais aussi toutes les pistes et alternatives portées par différentes sensibilités. Et d’autre part parce que la Gauche toute entière regorge de propositions et d’alternatives. Cette ligne de conduite qui consiste à considérer que les seules alternatives seraient le FN ou la droite, sont fausses et suicidaires.

Ne pas enjamber pour autant les prochaines échéances électorales.

Tout d’abord parce que «l’ancrage local du PS est constitutif du Parti Socialiste français»  (Jérome Guedj)
«Les élections départementales, comme autant de propositions de travaux pratiques». (Jérome Guedj). «Nous aurions pu nous épargner la séquence de littéralement jeter en pâture les collectivités pour finalement, sous la pression, renoncer, après les avoir abimées, à les supprimer. » (Jérome Guedj)
«D’autant que cela ne s’appuyait sur aucune position du Parti Socialiste» (Jérôme Guedj)

Renouer avec la gauche. Toute la gauche.

Pour cela il faut sortir de l’incantation.
La grande capacité des hiérarques du Parti Socialiste à produire de parfaits diagnostics et ne pas pouvoir les confronter au réel:
«Sur 1700 cantons en 2011, le FN était présent au deuxième tour dans 400 cantons. Et à l’époque, il fallait faire 10% pour se maintenir. Aussi le rassemblement est indispensable, il est essentiel» Christophe Borgel
Et dans le même souffle, Christophe Borgel de nous expliquer que nos partenaires sont des inconscients de ne pas vouloir nous rejoindre…

Mais rechercher la rassemblement de la gauche, «ce n’est pas mettre un pistolet sur la tempe de nos partenaires, c’est créer les conditions du rassemblement sur les contenus programmatiques» (Jérôme Guedj)

«Il ne s’agit pas pour nous de transformer ces échéances en un référendum pour ou contre la politique gouvernementale. Mais tout de même. Les politiques d’austérité impactent directement les dotations des collectivités» (Jérôme Guedj), donc on ne peut pas faire comme si cela n’existait pas. Construire une stratégie de rassemblement avec nos partenaires de gauche passe donc par une position affirmée sur les orientations de ce gouvernement. Nous devons entendre qu’il s’agit bel et bien d’un préalable.

Quant aux États Généraux…

Les militants ont massivement contribué par leurs contributions. Mais apparemment ils n’auront pas le loisir d’en découvrir aujourd’hui la synthèse. Synthèse réalisée apparemment avec talent par Guillaume Bachelay… Pour autant les membres du Conseil National n’en verront pas la couleur… Même si les amendements sont à déposer avant lundi… Bref, on a encore du chemin sur les questions de méthode de travail.

Épilogue

Nous aurons aujourd’hui pris le temps d’un mot pour Remi Fraisse. Ce fût même le premier.
C’est heureux. Et finalement dans l’ordre des choses.
Guillaume Bachelay l’a fait. Et c’est parfait.

Lire les comptes-rendus des autres Conseils Nationaux PS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.